Respecter les gestes barrières sans sacrifier ses mains

Communiqué de l’Académie Nationale de Médecine

Depuis l’apparition de la pandémie de COVID-19, afin de prévenir la transmission du SARS-CoV-2 par contact, l’OMS et les autorités sanitaires du monde entier recommandent de se laver les mains « régulièrement et soigneusement avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon« . Depuis que cette mesure barrière est largement appliquée dans le monde, plusieurs publications font état de lésions cutanées iatrogènes, surtout des dermatites d’irritation, principalement parmi le personnel soignant, parfois responsables d’arrêts de travail malencontreux dans le contexte actuel de crise sanitaire.

Les recommandations pour la prévention et le traitement des lésions cutanées de la main édictées par l’OMS comprennent :

– des soins dermocosmétiques, essentiels dans la prévention
– des traitements médicamenteux
- d' éviter les frottements de mains lors des travaux professionnels, ménagers ou de bricolage, ainsi que le port prolongé des gants.

Afin d’éviter qu’un geste d’hygiène quotidien, indispensable dans la lutte contre la Covid-19, qui fait preuve aussi d’une remarquable efficacité dans la prévention des infections virales saisonnières, devienne par sa répétition, une cause de souffrance et d’incapacité, l’Académie nationale de médecine recommande :

– de privilégier la prévention par une large information des soignants et du grand public pour leur apprendre à protéger la peau de leurs mains ;

– de traiter le plus rapidement possible les lésions des mains, dès leur apparition, sans négliger le maintien des gestes barrière ;

– de veiller à la teneur en alcool des gels hydroalcooliques, certaines préparations commercialisées ayant une concentration inférieure à 60% et d’autres, non alcoolisées, étant proposées en alternative aux gels alcooliques pour leur bonne tolérance ; ces produits dont l’efficacité sur le SARS-CoV-2 n’est pas démontrée ne sont pas recommandés par l’OMS et sont déclarés non conformes en raison d’un étiquetage incomplet ou incorrect.