L’immunité anti-Covid durerait plus longtemps chez les femmes

Une équipe implantée à Strasbourg étudie la cinétique de la réponse immunitaire face à la Covid19 depuis le début de la pandémie. Dans une récente analyse, elle s’est penchée sur le suivi à 6 mois d'une cohortes qui composé de 308 professionnels hospitaliers au cœur de la région Grand-Est, l’une des plus sévèrement touchées par le nouveau coronavirus, qui ont présenté une forme légère de Covid-19. 

Les chercheurs ont globalement observé que les femmes avaient une protection immunitaire plus performante que celle des hommes.

C’est en cherchant à identifier les facteurs démographiques ou cliniques qui sont le plus souvent associés à ces variations inter-individuelles que les chercheurs ont remarqué ces différences liées au sexe : "Immédiatement après l’infection, le taux d’anticorps anti-Covid-19 est en moyenne inférieur chez les femmes. Mais avec le temps, il suit un déclin qui est généralement moins prononcé chez elles que chez les hommes, quel que soit leur âge ou leur poids."