Consenquoi ?

Éducation à la vie affective et sexuelle : comment répondre aux idées reçues

Dans le cadre scolaire, l’éducation à la sexualité « vise principalement à apporter aux élèves, en partant de leurs représentations et de leurs acquis, les informations objectives et les connaissances scientifiques qui permettent de connaître et de comprendre les différentes dimensions de la sexualité; elle doit également susciter leur réflexion à partir de ces informations et les aider à développer des attitudes de responsabilité individuelle, familiale et sociale. »

UNICEF France a souhaité interroger les jeunes sur l’éducation à la vie affective & sexuelle1 et sur la notion de consentement : 68 % des jeunes interrogé·e·s déclarent ne pas vraiment avoir été ou pas du tout sensibilisé·e·s à la notion de consentement dans leur établissement scolaire, dont 11 % qui ne savent pas du tout ce que c’est. Ils et elles disent subir les conséquences de ce manque d’information et d’éducation dans leur vie quotidienne et dans leurs relations aux autres.